BACKUP MEDIA

News

Press

BACKUP ETEND SA TOILE

2004-05-22

 

Société spécialisée dans la recherche et l’agencement de financements, Backup affiche un line-up varié.

Backup fait figure de précurseur dans la vague des sociétés  récentes qui proposent leurs services pour la recherche de financements internationaux. Fondée il y a deux ans par quatre jeunes associés, Baptiste Babin, Joël Thibout, David Atlan-Jackson et Olivier Aknin, la société se présente comme une “agence de financement”. Elle a vocation à les importer et exporter mais aussi à les articuler entre eux le cas échéant, étape d’autant plus ardue que les financements sont nombreux. Exemple à Cannes de ses compétences: le film thaïlandais Tropical Malady de Apichatpong Weerasethakul a entièrement été financé par Backup. “Avec un budget de 1 M €, le film est probablement le moins cher de la sélection officielle. Nous avions déjà travaillé sur son précèdent film, Blissfully Yours. Le producteur délégué, Charles de Meaux (Anna Sanders films), nous a fait confiance. Le budget a été réuni en France, en Italie, en Allemagne et en Thaïlande. Le film est un peu l’exemple extrême de ce que peut faire Backup !”, notent les associés. En moyenne, la fourchette confiée à Backup est plutôt de 40 à 60% du financement.

Diversité des genres et des budgets

Dans les productions en cours, Backup travaille sur des films très divers en terme de taille et de genre: Va, vis et deviens de Radu Mihaileanu (Elzévir), Mon ange de Serge Frydman (Victoires Productions), ou  encore le long-métrage d’animation Renaissance de Christian Volckman (Onyx Films). Et récemment, ils ont fondé une société, Closeup, dévolue à la coproduction minoritaire française uniquement dans un objectif financier. “Si le producteur recherche un partenaire artistique, alors nous nous retournons vers un producteur français”, précisent-ils. À terme, le quatuor de Backup compte bien explorer de nouvelles pistes pour le cinéma: “Le Coeur de notre métier est aujourd’hui la co-production européenne. Mais nous réfléchissons à importer de nouveaux outils anglo-saxons, comme le gap bancaire, en France où les banques sont fermées au cinéma.”

Sarah Drouhaud
22 Mai 2004

BACKUPFILMS     |     BACKUPSTUDIO     |     B MEDIA FINANCE & FUNDS

Copyright © 2018 BACKUP MEDIA

INVESTORS ▶︎